Protection de la maison de rzeszow

La sécurité est un principe au sens large, chaque aspect de nos activités quotidiennes. Mais faisons-nous attention à la sécurité chaque jour lorsque nous traitons avec le désir électrique? Bien sûr que non. Cependant, nous ne courons pas autour de l'appartement tous les jours, en vérifiant l'installation électrique et l'exactitude de sa durée de vie.

En partie pour une utilisation en toute sécurité et pour le bon fonctionnement de l'installation électrique au sens large, ils doivent être mis à la terre. Que sont-ilsLes conducteurs de protection sont des processus qui connectent un objet électrifié avec un rôle et de la manière actuelle, la charge est neutralisée. La mise à la terre de protection est une garantie contre les chocs électriques.Les deux plus couramment utilisés sont le PE et le PEN, c’est-à-dire le PE (conducteur de protection utilisé dans les nouvelles installations TNS et le PEN (conducteur de protection neutre indiqué dans les installations TNC ou TNCS.L'inconvénient du système TNC est que le PEN assure simultanément la fonction de neutre et de conducteur de protection. Cela n’a donc rien de nouveau, puisque ce processus existe également dans les plans monophasés, qu’il est traversé par un courant à pleine charge et que, dans les systèmes triphasés, il est exposé aux charges résultant de l’asymétrie de l’ensemble.Quel que soit le câble utilisé, pas de blagues avec des livres, il faut être doux. Le fameux dicton «l’électricien ne coche pas», ce qui, dans le monde réel, n’est pas reflété.Maintenant, comme vous le savez, comment prendre soin de votre propre sécurité, il est utile de se familiariser avec les effets de son absence.L’effet le plus courant d’une protection inadéquate de l’installation ou de son jeu médiocre est un choc électrique.Saviez-vous que le courant créé par une tendance dans un bon corps de plus de 70 ans est tragique pour la vie?Que va finir par un choc de tendance?Dans les cas les plus brefs, voire la mort, les autres résultats sont un arrêt cardiaque, des brûlures, une perte de conscience, des spasmes musculaires ou une brûlure partielle des tissus.