Explosion

Le trouble de la personne est une sorte de dégénérescence psychologique, dont les principales parties sont profondément ancrées et qui ont des habitudes saines de contact avec l'environnement, qui empêchent le comportement des normes généralement acceptées par la société sur le terrain. La source de tout type de trouble peut être une expérience vécue non seulement dans l’enfance, mais également dans les dernières étapes de la vie, des peurs ou même un manque de satisfaction des besoins essentiels de la vie. & Nbsp;

quelques traits personnels profondément enracinés, qui sont grandement exagérés dans la cour à tous les traits d'un jeune hommemanque de capacité d'adaptation aux choses - cela signifie que la tête, sous quelques autres formes, restera exactement de la même manière,toutes les caractéristiques intégrées n'apparaissent pas du tout dans le sens où elles perçoivent la réalité, mais toujours dans le succès de la recherche et des émotions liées les unes aux autres et aux types étrangers. Parler est donc l’état que l’on ressent habituellement pendant la saison des relations avec diverses personnes, ce qui chez les femmes souffrant de troubles de la personnalité est gravement défectueux,les caractéristiques d'une personne atteinte de troubles forment un schéma général de personnalité différente, et il ne s'agit pas de comportements individuels résultant de la situation idéale.

auresoil sensi secure

Vous pouvez apprendre à connaître de nombreuses manières les troubles de la personnalité, depuis ceux qui se présentent comme un défi d'être soi-même totalement inoffensif jusqu'à la tentative d'infliger de nouveaux types de blessures. Voici certains des types les plus courants de troubles mentaux:

personnalité schizoïde - une personne avec ce modèle de trouble de la personnalité a souvent l’impression que notre monde est une personne extrêmement perturbatrice et sans émotion. Lors de la première rencontre de ce genre, un homme se paie de manière très réservée et composée, même de manière empathique. Ses pensées et sont très excentriques et / ou inhabituellement originales. L'état émotionnel de la personne schizoïde sera également ouvert dans la tenue; cet homme conservera un style vestimentaire approprié et correct, parfois excentrique, et il ne suivra jamais la mode ou la loi généralement acceptée de ce qu'il semble. Les causes de la chute dans le dernier type de trouble ne sont pas bien connues ni définissables. Certains scientifiques insistent sur le fait qu’ils sont causés par des soins excessifs des parents en bas âge, d’autres au contraire. Les psychiatres basent leur évaluation sur les caractéristiques du patient telles que le manque ou peu d'influence sur le travail de satisfaction de ses propres plaisirs, la froideur émotionnelle, le manque d'intérêt pour les éloges et les critiques, le fait d'être individuel et le manque de volonté de changer cet état.détresse émotionnelle - deux types de femmes en détresse émotionnelle sont recommandées: le type rapide et le type masculin. Chez les personnes présentant les deux types de dysfonctionnement, on peut voir une impulsivité importante sans aucune idée des conséquences, une poussée rapide de colère sans retenue, d'hyperactivité ou d'irritabilité. Les deux types de chocs émotionnels, cependant, sont une différence assez significative. Une personne impulsive, dans la mesure où elle ne prend pas soin des émotions et de la conduite, surtout dans les formes extrêmes, se plaint de plus d'une grande tension psychologique. Borderline, en revanche, est une branche dangereuse de distorsion émotionnelle, car l’humeur d’une femme souffrant d’une maladie mentale récente est si nombreuse et soudaine qu’elle provoque le suicide dans les groupes accidentés.Peurs - ce style de trouble de la personnalité est assez bon et visible pour les lecteurs. Cela signifie que la personne a peur. Et sa peur peut contenir littéralement toutes les choses d'être et les objets environnants. La conséquence est l’évitement de la qualité et des phénomènes qui organisent l’anxiété chez les patientes, ce qui dans le plus beau des cas ne conduit qu’à des moments de débats sociaux et, dans le cas le plus bas, même à un suicide ou à une agression dirigée contre différentes femmes. Des sentiments de phobies telles que l'arachnophobie, l'homophobie, la claustrophobie, voire la pédophobie (peur des poupées, la triskidéophobie (peur de 13 ans et la pédophobie (peur des enfants ou même de l'aérophobie (peur de l'air sont ressentis.dépendance - nous ne parlons pas d'un autre type de dépendance. Un personnage avec un trouble de la personnalité sur fond de dépendance dépend simplement d'une autre personne. Elle ne peut pas se débrouiller sans les indices des personnes qui l'entourent, elle permet aux autres d'utiliser des décisions pertinentes pour les modifications du patient en action, elle ne sait pas comment prendre des décisions, elle est déterminée et trop soumise.

La loi stipule que ce n’est pas complètement humain que l’on peut vraiment mesurer en termes de totaux sains. Si, toutefois, une bonne partie devient trop longue et troublante, il est bon que notre sécurité obtienne l’avis d’un psychiatre.